Près de 11 MDH investis dans des projets de développement à Sefrou

 

Le comité provincial de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) de Sefrou a approuvé, vendredi, des projets de développement socio-économique d’un budget de l’ordre de 10,69 millions de DH (MDH).
Ces projets s’inscrivent dans le cadre du programme transversal et ceux de lutte contre la pauvreté en milieu rural et la précarité.
Dans ce cadre, la commune rurale Kandar Sidi Khayar devra bénéficier d’un budget de 2,29 MDH pour l’acquisition de trois bus scolaires et les indemnités consacrées à l’équipe d’animation social.
La commune devra aussi bénéficier, dans le cadre du programme de lutte contre la pauvreté, de 597200 DH pour le financement du projet de construction et d’équipement d’une station de pompage et d’un saguia pour la collecte de l’eau.
Quant elle, la commune rurale Aït Sbaa Lajrouf sera dotée d’un budget de l’ordre de 594.152 DH pour la réalisation notamment des projets d’alimentation en eau potable et d’aménagement de routes rurales.
Le comité a alloué aussi une enveloppe budgétaire de l’ordre d’un million de dirhams pour l’alimentation des puits en électricité et la construction d’un réservoir d’eau potable au profit de 800 habitants de la commune rurale d’Ouled Mekdou.
Les projets de réalisation d’un terrain sportif de proximité et de généralisation de l’alimentation en électricité, ainsi que d’aménagement des routes dans la commune rurale d’Aïn Tamknay, avec des investissements de l’ordre de 860.000 DH, ont été également approuvés par le comité.
La commune d’Ighzaren devra bénéficier d’un budget de 2,73 MDH pour notamment le renforcement du réseau routier et l’électrification des douars, ainsi que pour l’acquisition d’un bus scolaire.
Dans le cadre du programme de lutte contre la précarité, 2,55 MDH ont été consacrés par le comité pour l’équipement de l’hôpital Mohammed V et du Croissant-Rouge Marocain à Sefrou et l’achat de médicaments et de motocycles au profit des personnes atteintes d’insuffisance rénale, ainsi que pour le soutien aux centres qui gèrent des centres sociaux.
Le comité a de même approuvé les plans provinciaux annuels de communication et de renforcement des compétences locales auxquels ont été consacrés des fonds de l’ordre de 336.000 DH.


L’article apparu dans le Matin du sahara Maroc. cliquer sur le link suivant pour voir l’article Original


link de l’article original sur Le Matin Maroc


Auteur :