Algérie Presse Service – Le travail collectif s’oriente vers l’édification d’une école algérienne de ’’qualité’’


NAAMA- La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a affirmé, dimanche à Nâama, que l’effort collectif de la famille de l’éducation et du partenaire social s’oriente vers l’édification d’une école algérienne de « qualité ».

« Les efforts collectifs de la famille de l’éducation et du partenaire social s’orientent, à un rythme régulier et d’un modèle de gestion progressive, vers le relèvement du défi et l’édification d’une école algérienne de qualité », a souligné Mme. Benghebrit en marge de sa visite dans la wilaya de Nâama où elle a donné le coup d’envoi officiel de la nouvelle rentrée scolaire 2016-2017 en compagnie du ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.

« Les louables efforts menés pour le renforcement de l’encadrement administratif et pédagogique au niveau des différents établissements scolaires et le perfectionnement des compétences dans la qualité de l’enseignement basé sur l’amélioration de la formation des enseignants et de la pratique pédagogique promeuvent l’école en un espace incitatif à la réussite et la réalisation des bons résultats des élèves », a-t-elle soutenu.

La ministre a, dans ce contexte, a indiqué que ‘‘les résultats d’étude liée au traitement pédagogique effectuée sur la base des fautes commises sur les feuilles d’examens par les candidats de fin de cycle primaire , et du brevet d’enseignement moyen (BEM), ont permis de constater des disparités pédagogiques en termes de taux de réussite enregistrées par ces classes’’.

« Cet état de fait nécessite, a-t-elle avancé, l’amélioration du niveau d’enseignement des mathématiques, la maitrise de la langue d’enseignement, en l’occurrence l’Arabe, et aussi la langue française’’, avant de faire part que le processus de formation sera reconduite par les inspecteurs des régions pédagogiques en vue de contribuer au perfectionnement de la performance des enseignants dans la mise en oeuvre des nouveaux programmes didactiques et des manuels de la deuxième génération.

Elle a, à ce titre, estimé que ‘‘les programmes de la nouvelle génération constituent un complément des réformes que connait le système éducatif et sont conformes à l’identité nationale de la société algérienne, car, a-t-elle expliqué, ils sont fondés sur la méthode didactique de l’approche par compétences et l’évaluation des connaissances de l’élève pour passer à un enseignement ‘‘qualitatif’’ au lieu d’opter pour l’analyse quantitative des résultats dans le cadre de l’amélioration du traitement pédagogique.

M.Benghebrit n’a pas manqué de souligner, lors de ses interventions, que les programmes et les contenus pédagogiques du manuel scolaire algérien sont inspirés du référent de l’école algérienne fondé sur le respect des principes de la constitution, la langue arabe, l’Amazighité et le respect des valeurs et traditions de la société.

Elle a ajouté que ‘‘les efforts se poursuivent selon une vision prospective axée sur un plan peaufiné par le ministère de l’Education pour une période établie entre 2016 et 2019 et qui respecte la référence constitutionnelle et le code de l’éducation nationale.

Intervenant sur les ondes de la radio régionale de Nâama au terme de sa tournée de travail dans la wilaya, Mme. Benghebrit a relevé que ‘‘les résultats d’étude sur les fautes commises sur les copies d’examen par les élèves constituent une référence scientifique susceptible de mettre au point une stratégie à même d’accompagner et de former l’enseignant en vue d’améliorer les résultats des élèves lors des examens de fin cycle primaire, BEM et du Baccalauréat.

Abordant l’opération de distribution du manuel scolaire, la ministre a relevé que l’opération se déroule de ‘‘bonne’’ manière pour toucher, sans exception,  l’ensemble des établissements scolaires implantés à travers le territoire national, devra prendre fin, au plus tard, avant fin de cette semaine.

La ministre de l’Education nationale a assisté, en compagnie du ministre des Moudjahidine, à une partie de la cérémonie du coup d’envoi officiel de l’année universitaire 2016-2017 qu’a lieu au centre universitaire ‘‘Salhi Ahmed’’ de Nâama.

Mettant à profit cette visite dans la wilaya de Nâama, la délégation ministérielle a inspecté, au chef lieu de la wilaya, le collège ‘‘18 Février’’, où elle s’est enquise du service de  la médecine du travail destiné à la prise en charge médicale du personnel de l’éducation, avant de prendre connaissance de l’école primaire ‘‘Chahid Belghazali’’, doté de matériels et équipements sportifs et d’un laboratoire d’informatique.

La délégation a également visité,  à la sortie Sud de la ville de Nâama, un monument de la ligne Challe, crée durant le colonialisme français.


L’article apparu sur Algerie press service . cliquer sur le link suivant pour voir l’article Original


link de l’article original sur Algerie press service


Auteur :