Salon Kimia Africa : Les professionnels de la chimie-parachimie se donnent rendez-vous à Casablanca

Plate-forme d’innovation, d’information et de contact

Kimia Africa se veut être le moyen de réunir l’ensemble des acteurs de la filière chimie et parachimie et de proposer aux professionnels du continent africain un espace d’échanges autour des dernières actualités et innovations du secteur.

Kimia Africa, le Salon des matières premières et des technologies de la chimie, est de retour pour une deuxième édition. Un retour qui vient confirmer le rôle important que revêt le Salon en tant que plate-forme d’innovation, d’information et de contact.
Le salon aura lieu du 26 au 28 septembre au Centre international de conférences et d’expositions de Casablanca. Cette édition tout comme la première sera organisée par la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), en partenariat avec la Fédération de la chimie et de la parachimie (FCP), afin de donner de nouveau rendez-vous aux professionnels du secteur. Considéré comme une véritable plate-forme de business et d’échanges, Kimia Africa se veut être le moyen de réunir l’ensemble des acteurs de la filière chimie et parachimie et de proposer aux professionnels du continent africain un espace d’échanges autour des dernières actualités et innovations du secteur. Placée sous l’égide du ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, la première édition du salon a réuni 2.500 professionnels qui ont pu renforcer leurs relations commerciales et s’informer sur les nouvelles approches et solutions dans le domaine de la chimie et parachimie. Plusieurs thèmes ont été traités, notamment les défis et enjeux du recyclage, la place de la chimie durable, etc.
A l’issue de cette édition, trois trophées ont été remis afin de récompenser les entreprises les plus innovantes. Un événement qui aura lieu aussi cette année. En plus du retour des trophées, le Salon connaîtra cette année deux conférences techniques et six émissions TV.
Toujours dans le but de maximiser les occasions de rencontres et de regrouper les acteurs qui ont la même volonté d’échanger et de partager toutes les actualités et les nouveautés de cette filière, une plate-forme dédiée aux rencontres d’affaires sera mise en place pour renforcer les opportunités de business et de partenariats. Pour rappel, la CFCIM est une institution centenaire qui a pour objectif de promouvoir les relations économiques entre la France et le Maroc, de favoriser l’implantation des entreprises françaises dans le Royaume et de développer le potentiel d’affaires des entreprises marocaines.

l’article apparu sur Aujourd’hui Maroc

original article sur Aujourd’hui Maroc