Tunisie : un groupe de jeunes de plusieurs nationalités interpellé pour s’être converti au christianisme

Le soir du 29 novembre 2016, les unités de la garde nationale de Gafsa ont arrêté un groupe de jeunes hommes et femmes dont un égyptien et un algérien.
Une membre de ce groupe a, selon Nessma, témoigné qu’ils ont été interpellés par les agents dans un salon de thé sans qu’on ne leur explique la raison.
La jeune femme explique qu’on les a gardés de 19 à 23h en état d’arrestation sans pour autant leur éclaircir la raison. Toutefois, les agents leur ont affirmé qu’ « ils n’ont pas le droit de savoir les motifs de l’arrestation et qu’ils devraient laisser tomber le christianisme car il s’agit d’une voie  erronée ».
Elle a aussi ajouté que leurs téléphones portables ont été saisis et qu’ils ont été interdits d’appeler leurs avocats.
Suite à cela, ils ont tous été libéré pour être de nouveau invités le lendemain de 8 à 11h, toujours sans rien expliquer.
Lire aussiAttentat de Nice: Des nationalités étrangères parmi les victimes
Répartition chiffrée des nationalités formant les 27.000 combattants de Daech en Syrie et Irak
Crash d’un avion en Russie : Nationalités des 62 victimes
Bousculades meurtrières à Mina : les victimes selon leurs nationalités
Nationalités des blessés lors de l’attaque terroriste contre un Hôtel à El Kantaoui

l’article apparu sur Tunisie Numerique

original article sur Tunisie Numerique

Articles similaires