Affaire Anis Amri : Pour prouver son allégeance à Daech, il aurait exigé de son neveu l’assassinat de son oncle policier

Arrêtés par les autorités tunisiennes le 24 décembre 2016, le neveu d’Anis Amri âgé de seulement 18 ans, lui aussi partisan de Daech, a révélé de nouveaux faits concernant l’auteur de l’attentat de Berlin.
En effet, l’enquête sur l’entourage du terroriste abattu à Milan a dévoilé plusieurs nouvelles pistes en rapport avec ce dernier. Son neveu arrêté dans sa ville natale d’El Oueslatia, lui-même extrémiste, allait peut-être commettre un meurtre. Anis Amri, aurait exigé de son neveu l’assassinat de l’un de ses oncles qui exerce comme officier de police. Cet acte aurait prouvé à Anis l’allégeance de son neveu à ISIS.
Notons que dans le cadre d’enquête, deux autres tunisiens ont été arrêtés en Tunisie tandis que l’Espagne est sur la piste d’un quatrième suspecté d’avoir joué un rôle dans la coordination de l’attaque de Berlin.
Lire aussiDes proches de Anis Amri arrêtés pour avoir prêté allégeance à Daech
Le Maroc aurait averti les allemands des projets d’Anis Amri
Vidéo d’Anis Amri prêtant allégeance à Daech diffusée par son appareil de propagande
Pour aller à Milan, Anis Amri aurait pris le train en France
Urgent [photos]: Anis Amri a blessé un policier italien à l’épaule avant d’être abattu à Milan

l’article apparu sur Tunisie Numerique

original article sur Tunisie Numerique