L’UTT ne participera pas à la grève générale du 8 décembre

L’Union des Travailleurs de Tunisie (UTT) ne participera pas à la grève générale dans la fonction publique prévue le 8 décembre courant, a annoncé, samedi, son Secrétaire général, Ismail Sahbani.“Cette grève concerne seulement la partie qui l’a décrétée et nullement les adhérents et militants de l’UTT”, a-t-il fait remarquer, en allusion à l’Union Générale Tunisienne du Travail qui a décidé cette grève. S’exprimant lors de la réunion périodique de la commission centrale de l’UTT, Sahabni a appelé les secrétaires généraux des unions régionales, des fédérations générales et de tous les syndicats généraux relevant de son organisation à inciter leurs adhérents de la fonction publique à poursuivre le travail. “Si nous avons décidé de ne pas participer à cette grève c’est bien en raison du contexte économique délicat et difficile que traverse le pays”, a-t-il expliqué, soulignant que la conjoncture actuelle nécessite de faire des sacrifices pour sortir le pays de la crise. Sahbani a, par ailleurs, appelé le gouvernement à accélérer la mise en œuvre des projets de développement dans les régions, et à réduire le chômage de jeunes diplômés. Il a, également, mis l’accent sur la nécessité de lutter contre l’évasion fiscale, et d’instaurer une justice fiscale de manière à réduire les charges imposées aux fonctionnaires qui, a-t-il dit, “assument à eux seuls les impôts”. Le responsable syndicaliste a, par ailleurs, proposé d’octroyer une prime aux travailleurs qui ont perdu leurs emplois pour des raisons économiques, à réviser à la hausse la bourse universitaire et à améliorer les services sociaux dans les hôpitaux et les caisses sociales.

l’article apparu sur Shems FM

original article sur Shems FM