MANKEUR NDIAYE SUR LA FERMETURE DES ECOLES TURQUES : « Nous allons gérer la situation dans l’intérêt des 2.432 élèves sénégalais et celui de notre coopération avec la Turquie »

Le chef de la diplomatie sénégalaise, qui s’exprimait lors de l’examen par les députés du projet de budget de son département pour l’exercice 2016-2017, a confirmé que la Turquie a officiellement saisi le gouvernement sénégalais pour la fermeture de ces écoles. Au nombre de neuf, ces établissements qui existent « sous forme d’associations depuis 1999 », comptent « 2.432 élèves et 249 enseignants ». Le gouvernement sénégalais est en train de travailler à la sauvegarde de l’intérêt des 2.432 élèves menacés par une éventuelle fermeture des établissements scolaires turques affiliés au mouvement Hizmet, a soutenu jeudi le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye. « Nous sommes en train d’examiner cette requête, car nous avons reçu il y a quelque jours une délégation turque du ministre de l’Education nationale (…) »,a encore confirmé le ministre sénégalais des Affaires étrangères. Les autorités turques accusent l’imam Fethullah Gülen, le dirigeant du mouvement Hizmet, exilé aux Etats-Unis d’être le cerveau de la tentative avortée du coup d’Etat en juillet dernier. « Nous sommes en train de voir comment sauvegarder l’intérêt des élèves pour la poursuite de leurs études, et en même temps, consolider nos relations avec la Turquie qui est un grand partenaire », a-t-il ajouté. »Toute décision qui sera prise prendra en compte cette préoccupation essentielle pour le gouvernement, qui est de ne pas mettre dans la rue 2.432 élèves », a insisté Mankeur Ndiaye. Il a souligné la nécessité de « voir les modalités pour gérer au mieux cette situation », rassurant les parents et les enseignants que leurs préoccupations seront prises en compte par les autorités sénégalaises. Avec l’APS

Autres articles

l’article apparu sur Dakar Actu

original article sur dakar Actu

Articles similaires