MAMADOU LAMINE DIALLO, LEADER DU MOUVEMENT TEKKI : «Macky Sall n’en a que faire du patriotisme économique»

Le président du mouvement Tekki a abordé hier la « gabegie de la visite d’Etat en France et le TER de 500 milliards deCFA». «Le TER est un gré à gré déguisé, l’offre Chinoise pour le décor. Voilà les sept questions que le peuple doit se poser : 1) Quelle est la rentabilité économique du projet, – le coût étant optimal bien entendu ? 2) Le projet génère-il des ressources pour rembourser la dette contractée à cet effet ? 3) Quelle est la valeur ajoutée retenue dans le pays ? 4) Combien d’emplois durables et temporaires créés au Sénégal ? 5) y a-t-il transfert de technologie ? 6) y a-t-il des impacts négatifs sur l’environnement ? 7) Est-ce que le projet contribue à résoudre les disparités régionales ? » Pour le député et tout nouveau coordinateur de la coalition Mankoo Wattu Senegaal, la réponse à ces questions est évidente : « le Gouvernement y a à peine réfléchi. C’est un projet politique pour impressionner les populations de la banlieue et obtenir le soutien de la France notamment après le Wax Waxett du 16 février 2016, pour la confiscation du pouvoir par la famille Faye Sall. Macky Sall n’en a que faire du patriotisme économique. Ce qui l’intéresse, c’est installer la dynastie Faye Sall pour des Siècles ! Peine perdue ! Son Seul Mandat Unique sera une parenthèse cauchemardesque dans l’histoire Politique du Sénégal. » Le patron de Tekki est aussi revenu sur sa revendication permanente. « La grande firme britannique BP est rentrée dans les blocs de Kayar et de St Louis pour le gaz et le pétrole. On peut en tirer trois leçons : 1) C’est bien Kosmos Energy qui a trouvé le gisement et non Frank Timis comme l’affirmait sur la TFM l’homme d’affaires Pierre Goudiaby. 2) Le Sénégal aurait encore renoncé à son droit de préemption et les taxations pertinentes. 3) Timis Corporation a cédé 5% de ses parts à BP. Ce qui est grave, car les 5% n’appartiennent pas à Timis Corporation mais au peuple Sénégalais comme le soutient Mankoo Wattu Senegaal. Macky Sall, rends au peuple Sénégalais ses 30%!» Mamadou Lamine Diallo et ses camarades de terminer : « Le gisement de gaz à St Louis est à cheval entre la Mauritanie et le Sénégal. Sa gestion n’est pas simple. L’accord de Kosmos avec BP évoque des travaux communs en Gambie. Il est temps de reprendre le dossier de l’Agence de coopération entre la Guinée Bissau et le Sénégal (AGC) présentée jadis comme un exemple de gestion de ressources naturelles communes entre les deux pays. L’AGC ne fonctionne pas bien du tout. Tout le monde le sait. Il est temps de redynamiser sa gouvernance. »

Autres articles

l’article apparu sur Dakar Actu

original article sur dakar Actu