Le Ku Klux Klan défilera pour fêter l’élection de Donald Trump

Alors que l’élection de Donald Trump provoque d’importantes manifestations à travers les Etats-Unis, certains comptent bien la célébrer : le Ku Klux Klan. Sur son site internet, le groupe raciste annonce qu’une «klavalkade de la victoire» sera organisée le 3 décembre prochain en Caroline du Nord. Pas de précision quant au lieu et à l’heure de ce rassemblement n’a été donné, mais le KKK a écrit : «Trump = La race de Trump a uni mon peuple», juste au-dessus d’un photomontage de Donald Trump. KKK-Trump Derrière cet appel à manifester se trouvent les Loyal White Knights (les Loyaux chevaliers blancs) de Pelham, qui compte entre 150 et 200 membres selon l’Anti-Defamation League. Ce groupe est «probablement le plus actif du Klan aux Etats-Unis à ce jour», selon l’organisation. Le soutien de David Duke En février dernier, David Duke, ancien cadre du KKK, avait déjà salué les propos de Donald Trump. «La révolution arrive aux Etats-Unis pour les vrais gens, la vaste majorité des Américains. Je suis ravi de voir que Donald Trump et la plupart des Américains s’approprient les questions que je soulève depuis des années», avait-il déclaré en juillet, annonçant sa candidature pour devenir sénateur de la Louisiane. Un mois plus tard, David Duke appelait les électeurs à voter pour lui : «A moins d’un arrêt immédiat de l’immigration massive, nous deviendrons minoritaires dans notre propre pays. Il est temps de nous défendre et de voter pour Donald Trump comme président, et de voter pour moi, David Duke, au Sénat.» L’homme n’a pas été élu mardi. Au début de l’année, Donald Trump avait tardé à désavouer ce soutien venu d’un personnage négationniste issu de l’extrême droite. Mais cet été, l’équipe de campagne du candidat républicain avait rapidement rejeté ce soutien. «C’est tout à fait inquiétant. L’équipe Trump ne sait rien de la campagne de David Duke, et nous avons désavoué David Duke et ne cautionnons aucune de ses activités», avait déclaré Katrina Pierson, une porte-parole du milliardaire.

Autres articles

l’article apparu sur Dakar Actu

original article sur dakar Actu