Un comité de suivi des transferts d’argent mis en place pour réguler le secteur (responsable)

Dakar, 1er déc (APS) – La Direction de la monnaie et du crédit (DMC) du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, de concert avec la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), a mis en place un comité de suivi des transferts d’argent internes, afin d’amener les acteurs à respecter les règles en vigueur en la matière, a appris l’APS, jeudi, à Dakar. »Nous avons mis en place depuis quelques années, un dispositif de collecte et de suivi de ces transferts d’argent. Ce qui nous permet d’avoir des statistiques sur la structure du marché et de connaitre les acteurs », a révélé la directrice de la monnaie et du crédit, Oulimata Diop.

Il s’exprimait au terme de panels organisés par le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, dans le cadre de l’édition 2016 de la Foire internationale de Dakar (FIDAK, 24 novembre-9 décembre).

Outre la collecte de statistiques, « nous avons récemment mis en place un comité de suivi des transferts qui regroupe l’ensemble des acteurs, les banques, les sociétés de transfert d’argent et la BCEAO », a indiqué Mme Diop.

Selon la directrice de la monnaie et du crédit, « il y a une explosion de tout ce qui est transfert rapide interne », bien que les contrôles effectués dans ce cadre « montrent qu’il y a des choses à revoir dans ce marché ».

« Il y a beaucoup d’acteurs, mais il faudra vérifier s’ils respectent la réglementation et nous, nous sommes inscrits avec la BCEAO dans un processus pour amener tous les acteurs à la conformité et respecter les règles du jeu en restant dans les activités qui lui sont dévolues par la réglementation », a-t-elle dit.

l’article apparu sur agence de press Senegalaise

original article sur agence de press Senegalaise

Articles similaires