Plan lance un projet de lutte contre la mortalité maternelle

Louga, 22 déc (APS) – L’ONG Plan Sénégal a lancé, mercredi à Louga, un nouveau projet de lutte contre la mortalité maternelle et infantile doté d’une enveloppe de 4 milliards, a constaté l’APS.

Dénommé « Show », le projet doté d’un financement canadien sera déroulé sur 4 ans et demi dans les régions de Dakar, Kaolack, Louga, Tambacounda, Kédougou, Ziguinchor et Sédhiou. Présidant la cérémonie de lancement, le préfet du département de Louga Alyoune Badara Diop a salué l’engagement de l’ONG, soulignant que l’Etat qui ne peut tout faire à lui seul a besoin de l’appui des partenaires comme Plan Sénégal pour réussir sa politique de développement économique.

M. Diop s’est engagé à accompagner la mise en œuvre de ce projet qui devrait contribuer à réduire la mortalité maternelle et infantile avant de promettre que Louga sera l’un des départements où il sera le mieux exécuté.Saluant le travail accompli par le personnel de santé en général, le préfet l’invitant toutefois à faire un effort supplémentaire dans l’accueil des patients.M. Diop a invité les hommes à suppléer les femmes dans les taches de suivi de la santé des enfants comme explicité dans le projet qui a prévu de mettre en place des « Ecoles des maris » pour davantage sensibiliser sur ce sujet.Pour sa part, la chargée de programme à Plan Sénégal, Ndèye Aby Ndiaye est largement revenue sur les contours de ce projet développé à la suite de l’appel à propositions des partenaires pour le renforcement de la santé de la mère, des nouveau-nés et des enfants (PRSMNE) du ministère canadien des Affaires étrangéres, du Commerce et du Développement (MAECD maintenant Affaires Mondiales Canada).Les religieux, les sages-femmes et autres acteurs communautaires ont donné leur ferme engagement d’œuvrer au succès de ce projet qui sera déroulé dans les départements de Louga et Kébémer.

l’article apparu sur agence de press Senegalaise

original article sur agence de press Senegalaise