Macky Sall salue la mémoire de Ousmane Sow, « figure éminente du paysage culturel sénégalais »

Dakar, 1-er déc (APS) – Le Sénégal a perdu « une figure éminente de son paysage cultuel » avec le décès, jeudi à Dakar, du sculpteur Ousmane Sow, a déclaré le président Macky Sall.Dans un communiqué transmis par les services de la présidence de la République présidence, le chef de l’Etat a salué la mémoire du sculpteur sénégalais de renom, un « artiste de dimension internationale avérée et académicien », décédé à l’âge de 81 ans des suites d’une longue maladie.

« Ousmane Sow a produit une œuvre prodigieuse qui l’a élevé au rang de monument de la création artistique sénégalaise, africaine et mondiale. Ousmane Sow a produit des personnages et des scènes qui témoignent de la longue histoire de l’Afrique, de son identité et de ses rapports au reste du monde. Plus, il a plongé dans les faits marquants de la trajectoire d’autres nations et d’autres peuples », a rappelé le président Macky Sall.

Il a souligné la trajectoire de l’artiste, un « digne fils du Sénégal et de l’Afrique qui s’est ouvert, en humaniste confirmé, à tous les horizons possibles de la créativité ».

Après avoir exercé le métier de kinésithérapeute en France jusqu’en 1965, date de son retour au Sénégal, Ousmane Sow décide, en 1984, d’ouvrir un cabinet privé de kinésithérapie qu’il abandonne ensuite, à l’âge de cinquante ans, pour se consacrer entièrement à la sculpture.

Le sculpteur, membre de l’Académie française des Beaux-arts, était à l’honneur du Salon d’automne, une exposition d’art contemporain tenu à Paris il y a quelques semaines, sur les Champs Elysées, et dont l’édition 2016 comportait pour la première fois « un espace africain ».

BHC/BK

l’article apparu sur agence de press Senegalaise

original article sur agence de press Senegalaise

Articles similaires