Le GEM vise à assurer les possibilités d’apprentissage dans la durée (UNESCO)

Dakar, 16 nov (APS) – Le rapport mondial de suivi sur l’éducation (GEM) vise à assurer et à promouvoir des possibilités d’apprentissage dans la durée, a indiqué mercredi à Dakar, le directeur par intérim (PI) de l’UNESCO, Chang Gwang Chol. 

’’Ce rapport indique des orientations et stratégies à mettre en place d’ici 2030 selon le contexte et besoin de chaque pays dans le domaine d’éducation’’, a-t-il dit à des journalistes lors du lancement du GEM 2016.

Selon lui, le rapport GEM montre que si les tendances actuelles continuaient, le monde aurait un retard d’un-demi siècle par rapport à la cible de l’ODD 4 destiné à l’éducation équitable. 

’’Si l’on n’apporte pas de changement structurel dans la réforme sur l’éducation, a poursuivi le directeur PI de l’UNESCO, l’Afrique connaîtrait un siècle de retard par rapport au reste du monde’’.

Les pays comme le Sénégal, qui consacrent déjà une proportion considérable de leur budget peuvent relever le défi en y travaillant encore davantage. 

Toutefois, il y a des ’’améliorations’’ à apporter notamment dans la gouvernance, a-t-il affirmé. 

A l’en croire, la meilleure solution reste à diversifier les offres éducatives qui conviennent aux populations en rapprochant celle-ci de la communauté. 

’’Il faut non seulement éduquer les enfants, mais aussi les adultes par rapport au changement qui se fait dans le monde’’, a estimé M. Gwang Chol.

L’Etat du Sénégal ’’a bien compris que le développement durable est l’une des voies de l’émergence’’, a pour sa part noté le premier conseiller du ministère de l’Education nationale, Sambou Touré. 

Le rapport GEM 2016,a t-il relevé, s’inscrit dans les approches de la nouvelle performance en matière éducative. 

Dans sa partie thématique, a-t-il avancé, le rapport GEM analyse les liens multisectoriels et réciproques entre l’éducation, la durabilité et le projet essentiel du programme de développement durable tel que la lutte contre la pauvreté et autre problème social. 

l’article apparu sur agence de press Senegalaise

original article sur agence de press Senegalaise