Hommage de Goudomp au lead-vocal du groupe « Njama Naaba », un an après sa disparition

Goudomp (Sédhiou), 9 jan (APS) – Un hommage solennel a été rendu lundi à Goudomp (Sédhiou) au lead-vocal du groupe « Njama Naaba », Oumar Mané, au cours d’une cérémonie marquant le premier anniversaire de sa mort, le 9 janvier 2015 à Ziguinchor.

Une lecture du Coran a mis fin aux festivités marquant le premier anniversaire du rappel à Dieu de cet artiste emblématique de la culture balante, une minorité du sud du Sénégal.

Sa vie et son œuvre ont été revisitées à cette occasion (7-9 janvier) marquée par une forte mobilisation des communautés culturelles venues des quatre coins des régions du Sénégal et de pays limitrophes comme la Gambie et la Guinée Bissau.

Des artistes locaux se sont également mobilisés autour d’un grand concert, une manière de saluer la mémoire d’Oumar Mané, auteur avant sa mort de trois albums axés sur la valorisation de la culture traditionnelle.

Ces productions rendent également hommage aux femmes en général, celles de la Casamance en particulier, pour leur contribution au développement économique, social et culturel de leur région.

« Nous avons voulu (…) rendre un hommage solennel au défunt qui a su révolutionner la culture locale de la Casamance en général et particulièrement celle des Balantes (…)’’, a expliqué Madigoye Sadio, manager du groupe « Njama Naaba ».

Cette initiative vise selon lui à « célébrer le travail du défunt », a ajouté M. Sadio, selon qui les organisateurs comptent perpétuer cette manifestation.

MG/MKB/BK

l’article apparu sur agence de press Senegalaise

original article sur agence de press Senegalaise