FIDAK 2016 : Kaffrine présente ses meubles sculptés sur du bois à longue durée de vie

Dakar, 2 déc (APS) – La région de Kaffrine (Centre) a présenté, à la 25 ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK), un nouveau visage à travers l’exposition dans son stand de meubles artistiquement sculptés et en porvenance de bois d’une « qualité » et d’une « durée de vie » garanties.

Kaffrine qui avait l’habitude d’exposer des produits halieutiques, des encensoirs, de l’huile de palme, etc. est venue cette année avec des meubles sculptés sur du « bon bois » qui peut produire du matériel avec une « durée de vie de 25 à 30 ans », a appris l’APS d’un sculpteur exposant. 

Selon Ibrahima Cissé, Kaffrine offre ainsi une nouvelle image à ses visiteurs à travers ses meubles démontables, sculptés autrement. 

Ibrahima Cissé accueille les visiteurs dans un stand agrémentés de meubles, de tables d’ordinateurs, de canapés, de lits ou encore de porte-manteaux uniques en leur genre.L’artiste explique que le canapé est à double usage parce que pouvant également servir de lit pour un couple et la particularité de la table proposée est qu’elle est fabriquée avec trois types différents de bois. 

« Ces objets que j’expose ne sont pas seulement destinés à la décoration. Ils peuvent aussi être utilisés à la maison ou au bureau », a t-il soutenu, ajoutant qu’on les démonte et les place aisément dans un petit véhicule. »Tout est fait à la main. Des barres de fer sont introduites dans le bois pour assurer leur durabilité », a souligné Ibrahima Cissé. »Chaque fois que je fabrique des objets, je leur attribue des noms qui ont un lien avec mon inspiration », a t-il fait noter, soulignant qu’il travaille avec du bois frais pour avoir un bon résultat car, « on ne peut avoir un bon produit avec du bois sec ».Venu vendre l’image de sa région natale à la FIDAK, Ibrahima Cissé a expliqué avoir dessiné sur place à la Foire « une bibliothèque pyramide ». »Plusieurs personnes prennent contact pour se procurer mes articles surtout les européens. Et quand les clients me contactent, je leur propose des photos via le net et lorsqu’ils font leur choix, je me lance dans la fabrication des meubles commandés », a souligné M. Cissé. »Cet artiste fait la fierté de son Kaffrine natal. Aucune oeuvre n’est égale à la sienne dans toute la région », a relevé le représentant de la Chambre de métier régionale, Omar Thiam. 

l’article apparu sur agence de press Senegalaise

original article sur agence de press Senegalaise