D’importantes infrastructures universitaires en construction à Ziguinchor

Ziguinchor, 1er déc (APS) – Le coût des infrastructures actuellement en construction à l’Université Assane-Seck de Ziguinchor (UASZ) s’élève à 9,7 milliards de francs CFA, a-t-on appris jeudi auprès de son recteur Courfia Kéba Diawara. »Les engagements financiers en cours d’exécution, par l’Etat du Sénégal, s’élèvent à 9,7 milliards de francs CFA. Ils permettront de faire de l’Université Assane-Seck un pôle d’excellence à vocation sous-régionale », a dit M. Diawara à la presse, en prélude à une visite des chantiers prévue vendredi.

« C’est l’un des plus gros investissements consentis par l’Etat du Sénégal en Casamance (une entité constituée des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor, Ndlr) depuis l’indépendance en 1960. Seul le Projet prioritaire pour le développement de la Casamance (PPDC) peut opérer un investissement de cette ampleur », a soutenu Courfia Kéba Diawara.

Une dizaine de bâtiments à usage pédagogiques et social, dont un amphithéâtre de 750 places, d’un coût de 188 000 000 de francs CFA, sont en construction dans l’enceinte de l’UASZ.

Deux bâtiments à usage d’habitation, d’un coût de 214 000 000 de francs CFA, et un restaurant de 150 places sont en train d’être construits dans cette université publique, en plus d’un incubateur d’entreprises, de 10 laboratoires, d’un centre de ressources informatiques, etc.

« L’Etat est en train de faire des investissements à l’UASZ. Il a consenti beaucoup d’efforts ici », a reconnu M. Diawara.

Il recevra vendredi le gouverneur de la région de Ziguinchor, Al Hassan Sall, pour la visite des chantiers.

Le même jour, l’Université Assane-Seck va réceptionner quatre bus destinés aux visites pédagogiques des étudiants, trois véhicules appartenant au personnel, des lampadaires solaires et d’autres équipements, selon M. Diawara.

l’article apparu sur agence de press Senegalaise

original article sur agence de press Senegalaise

Articles similaires