Présidentielle 2016 : Dynamique plurielle sur le pied de guerre – Gabonreview.com | Actualité du Gabon | 

Créée dans le but de soutenir le bilan et la candidature d’Ali Bongo, la plateforme dirigée par Paul Biyoghé Mba a accueilli de nouveaux adhérents. La Dynamique plurielle compterait à ce jour 314 associations. © D.R.

Deux mois après sa création, la Dynamique plurielle pour Ali Bongo Ondimba revendique l’adhésion de sept partis politique (Adere-tendance Florentin Moussavou ;  CLR ; BDC ; UPG-Légaliste ; Udis ; PGCI et PDG). C’est du moins ce qu’ont affirmé ses dirigeants, le 29 juillet dernier, au terme de la cérémonie de signature de nouvelles adhésions, organisée à Libreville.
Paul Biyoghe Mba, le coordonnateur général, sur le terrain. © D.R.
Ayant promis de ratisser large, cette plateforme, qui se donne pour mission de soutenir la candidature d’Ali Bongo, revendique à ce jour l’adhésion de 355 personnalités politiques de divers bords. Elle dit compter aussi 32 syndicats, 43 mouvements et associations des églises de réveil et 314 associations regroupant des jeunes, des femmes et des cadres de différentes localités du pays. Autant dire, le pays entier…
Se montrant fier de ces soutiens affichés, le coordonnateur général de la Dynamique plurielle a affirmé que sa plateforme constitue «une force lourde et solide» pouvant permettre au candidat du Parti démocratique gabonais de l’emporter au soir du 27 août prochain. «Nous devons mener une campagne tous azimuts, qui englobe tout le monde en ratissant large et en n’excluant personne», a lancé Paul Biyoghe Mba. Se faisant subitement le héraut de l’ouverture et de la tolérance, il a expliqué qu’il faut aller vers les détracteurs du président de la République sortant «pour discuter avec eux et les amener sans contrainte à changer d’avis». Les victimes du tsun’Ali et déflatés et apprécieront…
La Dynamique plurielle pour Ali Bongo Ondimba a officiellement vu le jour le 21 mai dernier à Libreville. D’aucuns voient en elle un succédané du Mouvement gabonais pour Ali Bongo Ondimba (Mogabo), dissout à la suite de querelles internes au PDG.


L’article apparu dans GabonReview . cliquer sur le link suivant pour voir l’article Original


link de l’article original sur Gabonreview


Auteur : Griffin Ondo Nzuey