Le système BADR développe ses modules

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a annoncé vendredi avoir procédé à l’enrichissement de son système informatique BADR par l’informatisation de la gestion du contentieux douanier et du recouvrement des créances publiques, dont la mise en production progressive aura lieu à partir du 1er août 2016. L’objectif principal étant l’automatisation des procédures relatives au contentieux et recouvrement et leur intégration avec le reste des processus couverts par le système BADR, a précisé l’ADII dans un communiqué. Les nouveaux modules relatifs au contentieux et au recouvrement prennent en charge tout le circuit des affaires contentieuses, tous types confondus, depuis leur constatation jusqu’à leur clôture en passant par le règlement (transactionnel ou judiciaire) et le recouvrement, a expliqué la même source. A travers ce projet, l’ADII ambitionne de renforcer ses capacités de gestion en matière du contentieux et de recouvrement en vue d’améliorer l’efficience et l’efficacité des services douaniers et ce, grâce à la facilité, la visibilité et la traçabilité offertes par le traitement informatisé des dossiers en plus des possibilités d’aide à la décision et de communication qui s’ouvrent aux acteurs concernés. «Avec ce palier, qui constitue une nouvelle avancée dans le processus d’informatisation enclenché par l’ADII, le système BADR assure aujourd’hui une couverture fonctionnelle complète des principaux domaines d’activité douanière», a relevé l’ADII. Le système BADR traite l’essentiel des activités douanières notamment, le dédouanement des marchandises, la comptabilité douanière et les métiers de surveillance.  ‘);var a=navigator.userAgent.toLowerCase();var bce=areCookiesEnabled();var bc=0;var k={id: »noa_144533960117″,name: »noa_144533960117″,src: »http://www.noadirect.com/api/index.php/generer_tag/tag/144533960117/28″,width: »728″,height: »80″,frameBorder: »0″,scrolling: »no »,allowtransparency: »true »};var f=document.createElement(« iframe »);for(var i in k)f.setAttribute(i,k[i]);document.getElementById(« noaframe_144533960117 »).appendChild(f);})()’+’ipt>’);


L’article apparu dans le Matin du sahara Maroc. cliquer sur le link suivant pour voir l’article Original


link de l’article original sur Le Matin Maroc


Auteur :