Le plus grand Rallye tout-terrain d’Afrique reprend ses droits le 1er octobre

Le Rallye OiLibya du Maroc, comptant pour finale des Championnats du monde FIM et avant-dernière manche de la Coupe du monde FIA des Rallyes tout-terrain, reprendra ses droits du 1er au 7 octobre 2016 et rassemblera plus de 1.000 participants, dont 300 compétiteurs de tous niveaux. Àpartir du 1er octobre prochain et jusqu’au 7 du même mois, le Rallye Oilibya du Maroc conviera quelque 300 pilotes de renommée mondiale sur les circuits du Sud marocain, avec l’objectif de succéder au Qatari Nasser Al Attiyah, vainqueur de l’édition 2015. Cette 17e édition du Rallye OiLibya du Maroc s’annonce encore une fois palpitante, d’abord par son parcours varié, mais aussi grâce à ses nouveautés et la qualité de ses participants, professionnels ou amateurs. Ce rendez-vous incontournable, et référence internationale, est le plus grand rallye «tout-terrain» d’Afrique et le second rallye «tout-terrain» au monde après le Dakar, où les pilotes, professionnels et amateurs, ainsi que l’équipe d’organisation composent une caravane de plus de 1.000 personnes. Cet événement d’exception sera encore une fois disputé en quatre catégories phares : voitures, camions, quads et motos.
L’édition 2016 du Rallye OiLibya du Maroc, initiée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, fera office de finale du Championnat du monde moto FIM (Fédération internationale de motocyclisme) et avant-dernière manche de la Coupe du monde FIA (Fédération internationale automobile) des Rallyes «tout-terrain». L’enjeu sera donc de taille et les 300 pilotes en lice feront de leur mieux pour briller au Maroc et postuler pour le titre mondial. Gagner le Rallye OiLibya du Maroc est devenu un réel challenge, un défi pour les concurrents. Le spectacle sera donc certainement au rendez-vous, en présence de géants comme Al Attiyah, Giniel De Villiers ou encore Vladimir Vasilyev. À noter que le coup d’envoi de cette édition sera donné à Agadir, alors que l’arrivée est prévue à Erfoud.
Al Attiyah en quête d’une troisième victoire successiveDepuis son lancement en 2000, le Rallye Oilibya du Maroc a vu deux pilotes décrocher le titre à trois reprises ou plus : le Sud-Africain Giniel De Villiers (3 titres), le Français Stéphane Peterhansel (3 consécrations) et son compatriote Jen Louis Schlesser (4 titres), qui a enregistré trois victoires de suite en 2000, 2001 et 2002. Ce record pourrait être égalé dès la 17e édition par le Qatari Nasser Al Attiyah, qui a imposé sa suprématie en 2014 et 2015 et s’apprête à remettre le couvert le 1er octobre prochain. Mais encore faudra-t-il tenir à l’écart de redoutables outsiders comme De Villiers mais également le Russe Vladimir Vasilyev et le tout jeune Saoudien Yazeed Al Rajhi.
‘);var a=navigator.userAgent.toLowerCase();var bce=areCookiesEnabled();var bc=0;var k={id: »noa_144533960117″,name: »noa_144533960117″,src: »http://www.noadirect.com/api/index.php/generer_tag/tag/144533960117/28″,width: »728″,height: »80″,frameBorder: »0″,scrolling: »no »,allowtransparency: »true »};var f=document.createElement(« iframe »);for(var i in k)f.setAttribute(i,k[i]);document.getElementById(« noaframe_144533960117 »).appendChild(f);})()’+’ipt>’);


L’article apparu dans le Matin du sahara Maroc. cliquer sur le link suivant pour voir l’article Original


link de l’article original sur Le Matin Maroc


Auteur :