Crise à La Poste SA : L’Etat en pompier – Gabonreview.com | Actualité du Gabon | 

Le porte-parole du gouvernement a rassuré les clients de PosteBank, le 28 juillet 2016, sur la détermination de la puissance publique à sortir le groupe postal de la situation actuelle. © gaboninitiatives.com

Le porte-parole du gouvernement a récemment appuyé les «propos rassurants» du président-directeur général de La Poste SA. Alain-Claude Billie- By-Nzé a indiqué que le gouvernement s’active à trouver, dans de brefs délais, une issue à la crise qui secoue actuellement PosteBank. «Les épargnants peuvent être assurés que l’État garantit leurs épargnes qui, du reste, ne sont pas perdues», a-t-il déclaré, insistant sur le fait que les usagers ne doivent pas pâtir des difficultés de La Poste SA.
Le président-directeur général de La Poste SA, qui s’est récemment confié au quotidien L’Union, déclarait déjà que «la Poste ne dégage pas suffisamment de recettes pour payer les salaires» et qu’elle est confrontée à une «crise de liquidités», à l’origine des   difficultés rencontrées par les usagers pour se faire payer à PosteBank et de la grève du Syndicat national de la poste (Synaposte).
Selon Michael Adandé, la masse salariale mensuelle de La Poste SA est évaluée à 800 millions de francs alors que les recettes n’atteignent que 200 millions par mois. «Dans ce genre de situation, on a le choix, soit de réduire les effectifs ou de réduire les salaires», faisait-il remarquer, soulignant que la préservation des emplois est l’une des principales orientations des pouvoirs publics. Dès lors, il y a nécessité de concilier ces deux exigences.


L’article apparu dans GabonReview . cliquer sur le link suivant pour voir l’article Original


link de l’article original sur Gabonreview


Auteur : Désiré-Clitandre Dzonteu