Présentation au Drapeau de la promotion 2015 des élèves gendarmes de l’école de la Gendarmerie nationale : 895 nouveaux éléments aptes à servir

Après quinze (15) mois de formation militaire et civile passés à l’école de la gendarmerie nationale de Koita Tégui à Niamey, les élèves-gendarmes de la promotion 2015 ont été présentés, vendredi dernier au drapeau. Ils sont au total 895 élèves-gendarmes dont 16 féminins à avoir franchi l’obstacle pour être été jugés aptes à servir dans la grande et honorable famille de la gendarmerie nationale du Niger.
La cérémonie officielle de présentation au drapeau s’est déroulée dans l’enceinte de ladite école, sous la présidence du ministre de la Défense nationale M. Kalla Moutari, en présence des présidents des institutions de la République, des députés, des autorités civiles et militaires dont le Chef d’état-major des A rmées le Général de corps d’Armée Seyni Garba, des membres du gouvernement et du corps diplomatique, de nombreux invités de marque et des parents et amis des futurs gendarmes, tous venus témoigner de la solennité de l’évènement et partager la joie avec les élèves-gendarmes.
Outre la présentation au drapeau, la cérémonie a été mise à profit pour baptiser la promotion mais aussi pour récompenser les élèves-gendarmes les plus méritants et le personnel d’encadrement de cette école que dirige le lieutenant-colonel Garba Issoufou. La promotion 2015 portera désormais le nom de « Promotion Général de division Mounkaila Issa », le valeureux et très expérimenté officier général et actuel Haut-commandant de la gendarmerie Nationale. Il revient donc aux élèves-gendarmes et futurs gendarmes qu’ils seront après la période de stage de six (6) mois de prouver qu’ils méritent ce nom de baptême en essayant au mieux d’honorer le parcours de ce grand monument de la gendarmerie nationale du Niger.
Le ministre de la Défense nationale Kalla Moutari a salué et remercié tous les invités qui ont mis un peu de leur temps pour participer à cette cérémonie avant de rappeler les instructions fortes du Président de la République dans le choix des hommes et des femmes mais aussi dans la formation. Il s’agit pour le ministre de la Défense nationale, de la rigueur, de la recherche de l’excellence comme boussole car, a-t-il ajouté, pour le Chef de l’Etat, la qualité des ressources est le premier gage du succès. Les élèves-gendarmes ont été sélectionnés et formés ainsi et ils iront étoffer l’effectif du corps d’honneur qu’est la Gendarmerie Nationale. Pour le ministre, leur présentation au drapeau signifie que ces recrues sont jugées aptes « à servir le pays en tout temps, en tous lieux et en toutes circonstances jusqu’au sacrifice suprême ».
M. Kalla Moutari leur a signifié qu’ils serviront dans un territoire très vaste avec un climat rigoureux, toutes choses qui ne rendraient pas facile leur tâche. Mais ils « doivent s’adapter avec aisance aux exigences de leur choix » a affirmé le ministre de la Défense nationale qui a souligné avec force que les résultats ne peuvent et ne sauraient être obtenus qu’avec dévouement, dynamisme et la compétence de l’ensemble de l’encadrement de l’école de formation de la gendarmerie Nationale. « Je rends un hommage mérité au commandement et au personnel d’encadrement, officiers, sous-officiers et gendarmes qui ont accompli un travail remarquable en mettant à la disposition de la Nation, un personnel de qualité » a indiqué le ministre tout en les exhortant à persévérer dans le même sens.
Aux élèves-gendarmes de la promotion Général Mounkaila Issa, le ministre de la Défense nationale leur a rappelé l’honneur qu’ils ont, d’être jugés dignes à être présentés au Drapeau national, un acte solennel qui consacre leur admission au sein de la grande famille de la Gendarmerie Nationale après avoir été sélectionnés rigoureusement parmi des milliers d’autres jeunes nigériens, tous désireux de servir la Nation à travers la Gendarmerie Nationale. Leur demandant d’en être fiers et « de mériter cet honneur en se consacrant avec loyauté et abnégation » à l’accomplissement de leur noble et exaltante tâche, le ministre de la Défense nationale dit espérer pouvoir compter sur eux afin d’être à la hauteur des attentes des populations qu’ils doivent protéger et défendre et même à la hauteur des attentes de la communauté internationale, si désignés pour servir en tant que soldat de maintien de la paix.
Le Haut-commandant de la gendarmerie Nationale, le Général de division Mounkaila Issa a lui aussi félicité le personnel d’encadrement qui, quinze mois durant, n’a ménagé le moindre effort, la moindre énergie, malgré certaines contraintes, pour donner l’essentiel qu’il faut aux élèves de cette promotion composée de 879 et 16 élèves-gendarmes respectivement garçons et filles. Le Haut-commandant a exprimé de vive voix la gratitude de la gendarmerie Nationale aux plus hautes autorités de la République sous l’impulsion du Président de la République pour les moyens mis à la disposition de l’école ayant rendu possible cette formation initiale ouvrant les portes de la Gendarmerie Nationale à ces 895 jeunes nigériens et qui devraient intégrer définitivement le corps à l’issue de la période de stage de six (6)mois et de la prestation du serment.
Le Général Mounkaila Issa a rappelé aux recrues leurs devoirs vis-à-vis du drapeau, des autorités et l’attente du peuple et de la nation. Après avoir présenté son école, décrit les missions de la Gendarmerie Nationale peu avant la présentation au drapeau, le directeur de l’Ecole, le lieutenant-colonel Garba Issoufou a indiqué que les objectifs assignés à la formation de ces 895 élèves-gendarmes ont été atteints au regard de l’exécution du programme. Il a félicité les désormais gendarmes-stagiaires qui, selon lui, «ont su affronter et transcender avec courage et abnégation les difficultés liées à la formation » pour être jugés aptes à servir dans la Gendarmerie nationale.eleves-gendramme Il salué la mémoire d’un de leur rappelé à Dieu au cours de la formation : le gendarme Moutari Salou Gado avant d’adresser à nouveau ses condoléances aux parents du défunt.
Le lieutenant-colonel Garba Issoufou a exprimé ses remerciements au Haut-commandant de la gendarmerie, l’homme qui a accordé une place de choix à la formation et dont les directives et les instructions ont été d’un apport capital à l’organisation et au déroulement de la formation, a-t-il dit.
Le directeur de l’école de la Gendarmerie Nationale a aussi adressé ses remerciements et ceux de toute la gendarmerie aux partenaires dont, la mission Eucap-Sahel, la BSIC et l’ONG Jama’at Ahmadiyya Islamic Niger. Le lieutenant-colonel a fait une mention spéciale de remerciement à l’encadrement dont la qualité, la disponibilité, l’efficacité et la perspicacité ont été la clé du succès de cette formation. Le moment tant attendu de cette cérémonie est sans doute la présentation au drapeau des 895 élèves –gendarmes. Le ministre de la Défense nationale s’est adressé aux élèves-gendarmes en ces termes consacrés :
« Elèves-gendarmes de la promotion 2015, le drapeau tricolore qui est devant vous est le symbole de la République du Niger. Il est composé de trois bandes horizontales dont les couleurs sont de haut en bas : l’Orange, le Blanc et le Vert. La bande médiane porte en son milieu un disque de couleur orange. Dans ses plis est inscrite en filigrane et en lettres d’or la devise de la République qui est : Fraternité Travail Progrès. A travers cette devise s’affirme tout un symbole dont il convient que vous saisissiez le sens en tant que militaire de la Gendarmerie Nationale. Il vous échoit désormais le redoutable devoir et l’insigne honneur de servir et de défendre ce drapeau partout où besoin sera en tout temps, en tous lieux, le cas échéant jusqu’au sacrifice suprême».
L’autre évènement phare de la cérémonie fut le baptême de la promotion. L’honneur est fait au major de la promotion 2015, le gendarme Malik Mainassara de demander solennellement et très respectueusement au ministre de la Défense nationale de choisir le nom de sa promotion. C’est alors que le public a appris avec beaucoup d’enthousiasme que le ministre de la Défense nationale a choisi de baptiser la promotion 2015 «Promotion Général Mounkaila Issa ».
Le choix de l’homme dont la promotion 2015 de l’école de la Gendarmerie Nationale porte le nom, est en effet un choix justifié car, l’homme, officier général cumule plus de quarante années d’expérience dans la Gendarmerie Nationale. Du Général Mounkaila, on apprendra, lors d’une brève présentation de son curriculum vitae, qu’il a été un gendarme rempli ayant occupé presque toutes les fonctions au sein de la Gendarmerie, mais aussi des fonctions civiles et administratives au niveau national et international.
À propos de l’Auteur
Zabeirou Moussa(onep)

l’article apparu en premier sur Tamtam website

original article sur Tamtam website