Hollande renonce à la candidature pour la présidentielle de 2017

« J’ai décidé de ne pas être candidat », a-t-il dit dans une allocution télévisée depuis l’Elysée.
« Je ne peux me résoudre à la dispersion de la gauche, à son éclatement. Je suis animé par l’intérêt du pays », a expliqué le chef de l’Etat français, se disant conscient du « risque d’éparpillement » que sa candidature porterait.
« L’expérience m’a apporté l’humilité qui est indispensable à l’action publique », a-t-il poursuivi, relevant que « les rites du pouvoir ne m’ont jamais fait perdre ma lucidité, car je dois agir ».
François Hollande a en outre défendu le bilan de son quinquennat notamment en matière de lutte contre le terrorisme, pour redresser l’économie et baisser le chômage. « Voila ce que j’ai fait, voilà ce que j’assume devant vous. Je porte un bilan et j’en assume toute la responsabilité », a-t-il dit, ajoutant que « depuis mai 2012, j’ai agi avec les gouvernements de Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls pour redresser la France et la rendre plus juste ».
« Le plus grand danger c’est le protectionnisme, c’est l’enfermement », a en outre lancé le chef de l’Etat français en critiquant les projets portés par la droite, ainsi que l’extrême droite.

l’article apparu sur Menara Maroc

original article sur Menara Maroc