SIDA-Le-nombre-de-décès-en-forte-baisse-depuis-10-ans-La-Nouvelle-Tribune

SIDA : Le nombre de décès en forte baisse depuis 10 ans – La Nouvelle Tribune

PARTAGER SIDA : Le nombre de décès en forte baisse depuis 10 ans
Les décès associés au SIDA dans le monde ont chuté de 45% depuis le pic atteint en 2005, tandis que le nombre de personnes qui ont accès à la thérapie antirétrovirale s’est chiffré, en juin 2016, à 18,2 millions, a indiqué le directeur du Programme commun des Nations unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA), Kamal El Alami.
L’année 2015 a enregistré 1,1 million de décès liés au sida dans le monde, en baisse par rapport à 2005 qui a avait connu le décès de deux millions de personnes, a-t-il ajouté lors d’une conférence organisée mercredi à Rabat à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA.
A fin 2015, 19 milliards de dollars (USD) ont été investis dans la riposte au sida dans les pays à revenus faible ou intermédiaire, a-t-il noté, ajoutant que les estimations de l’ONUSIDA récemment actualisés démontrent que 26,2 milliards USD seront nécessaires à la riposte au SIDA d’ici 2020.
Au niveau national, Aziza Bennani, responsable du Programme national de lutte contre le sida au ministère de la Santé, a indiqué que les nouvelles infections au Maroc sont en régression constante depuis 2000, relevant à cet effet que cette épidémie évolue au Maroc à une cadence faible ne dépassant pas 1%.
Selon les dernières estimations, le nombre total de personnes vivant avec le VIH atteint 24.000 et le nombre de nouveaux cas est de 1.200 par an, a-t-elle ajouté.
Le Maroc a adopté une stratégie nationale à cet effet, en harmonie avec les objectifs du développement durable (ODD) et ce pour mettre fin à cette épidémie à l’horizon 2030, parallèlement à la stratégie commune de l’ONUSIDA et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au titre de la période 2016-2021, dans l’objectif d’accélérer la riposte au SIDA pour atteindre les trois 90 en 2020, soit 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique, 90 pc de celles qui connaissent leur statut bénéficient du traitement antirétroviral et 90 pc de celles sous traitement arrivent à la suppression virale.
Le programme commun des nations unies portant sur le Sida fédère les efforts de plusieurs instances et organisations dans l’objectif de mettre fin aux nouvelles infections au VIH et à la discrimination relative à ce sujet.
Cette rencontre, organisée par le centre d’information de l’ONU et l’ONUSIDA, vise à jeter la lumière sur la situation de l’épidémie du SIDA et passer en revue les dernières statistiques et orientations internationales, régionales et locales en matière de prévention et d’éradication de ce fléau.
LNT avec Map

POUR ALLER PLUS LOIN

l’article apparu sur LTN Maroc

original article sur LTN Maroc

Articles similaires