Maroc-Nigéria-UA : Un partenariat fécond sur les rails – La Nouvelle Tribune

PARTAGER Maroc-Nigéria-UA : Un partenariat fécond sur les rails
À sa descente d’avion à l’aéroport international Nnamdi Azikiwe d’Abuja, SM le Roi a été accueilli par le Vice-Président de la République Fédérale du Nigéria, M. Yemi Osinbajo. SM le Roi a ensuite été salué par l’ambassadeur du Maroc à Abuja, M. Moha Ou Ali Tagma, et les membres de l’ambassade du Royaume, au moment où des troupes folkloriques nigérianes exécutaient des danses et des chants traditionnels souhaitant la bienvenue au Souverain. A l’entrée du Salon d’honneur, SM le Roi a été salué par le ministre du Territoire de la capitale fédérale, M. Muhammadu Bello, qui a remis au Souverain les clés de la ville d’Abuja, un honneur réservé aux hôtes de marque de cette Cité.
Après une brève pause au Salon présidentiel de l’aéroport international Nnamdi Azikiwe d’Abuja, le cortège royal s’est dirigé vers le lieu de résidence du Souverain dans la capitale nigériane.
SM le Roi Mohammed VI est accompagné lors de cette visite, d’une importante délégation composée notamment des Conseillers du Souverain, MM. Fouad Ali El Himma et Yassir Zenagui.
La délégation officielle comprend également le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, M. Ahmed Toufiq, le ministre de l’Economie et des Finances, M. Mohamed Boussaid, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, M. Aziz Akhannouch, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Nasser Bourita, ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires.
Première en son genre au Nigéria, la visite de SM le Roi exprime la volonté du Royaume du Maroc, portée au plus haut niveau, de diversifier ses partenariats en Afrique et d’étendre le modèle de coopération Sud-Sud que le Royaume a développé avec ses partenaires traditionnels sur le continent.
De son côté, le ministre nigérian des Affaires étrangères, Goeffrey Onyeama, a indiqué que la visite officielle que SM le Roi Mohammed VI au Nigeria marquera à coup sûr le début d’un chapitre prometteur dans les relations de coopération entre le Maroc et le Nigeria.
Le déplacement Royal au Nigeria, le premier du genre, représente « un pas très important sur la voie du renforcement des relations entre les deux pays », a dit M. Onyeama.
La visite de SM le Roi, a-t-il déclaré, apportera une grande contribution au renforcement des relations bilatérales aux niveaux politique, économique et humain.
Cette visite balisera le chemin pour des échanges plus fructueux et plus intenses et pour une meilleure compréhension entre les deux pays frères sur de nombreuses questions touchant les relations bilatérales et la situation dans le continent africain, a indiqué le chef de la diplomatie nigériane, notant que Rabat et Abuja sont déterminés à renforcer leurs échanges économiques et commerciaux.
«La visite de Sa Majesté le Roi au Nigeria demeure le développement le plus important que les relations entre le Nigeria et le Maroc ont connu durant l’histoire récente», a souligné M. Onyeama.
Le Maroc et le Nigeria, a-t-il ajouté, disposent de tous les atouts pour amorcer une coopération mutuellement avantageuse, qui a tout le potentiel de se développer en un partenariat gagnant-gagnant conformément aux principes de la coopération sud-sud solidaire, prônée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Parmi les secteurs stratégiques qui s’offrent à ce partenariat maroco-nigérian, le chef de la diplomatie nigériane a cité l’agriculture, les infrastructures et l’énergie en particulier les énergies renouvelables.
La coopération maroco-nigériane dépasse les domaines économiques pour englober les questions se rapportant à la paix et à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, a fait observer M. Onyeama.
Le responsable nigérian n’a pas manqué d’exprimer son appréciation pour les avancées remarquables réalisées par le Maroc dans les domaines de développement économique et social.
«Le Maroc est à saluer pour les progrès qu’il a réalisés grâce aux réformes profondes introduites durant les dernières années», a-t-il dit, soulignant que l’économie marocaine s’est développée d’une manière qui suscite l’admiration, un développement qui s’est traduit notamment par une nette amélioration du niveau de vie de la population du pays. Les efforts de développement déployés au Maroc et au Nigeria ouvrent de vastes chantiers pour la coopération entre les deux pays, a-t-il encore dit.
Abordant l’expertise et l’expérience acquises par le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme et de propagation des valeurs de paix et de tolérance dans le monde, le responsable nigérian a souligné que «le Maroc a, sans le moindre doute, réalisé d’importants succès dans la lutte contre le terrorisme, le radicalisme et l’extrémisme violent».
Ces succès font du Royaume un partenaire écouté et fiable en particulier dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne, a dit le ministre nigérian, soulignant que les pays de cette région souhaitent engager une coopération plus étroite avec le Maroc dans ce domaine.
«La lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et le radicalisme sont des problèmes qui requièrent une coopération étroite entre tous les pays», a-t-il indiqué.
Le chef de la diplomatie nigériane s’est, d’autre part, félicité de la décision du Maroc de regagner son siège au sein de l’Union africaine (UA).
«Il s’agit d’un développement bienvenu», a-t-il dit, ajoutant: «le Maroc est un pays important. Il n’est pas dans l’intérêt ni de l’Union Africaine ni celui du Maroc que le Royaume reste en-dehors de l’organisation continentale».
Le Maroc, un pays qui a atteint un niveau élevé de développement économique, a une grande contribution à apporter aux efforts de développement dans le continent, a-t-il dit.
Par ailleurs, le gouvernement nigérian s’est félicité de la décision du Maroc de regagner son siège au sein de l’Union africaine (UA), qualifiant cette décision de «développement bienvenu».
«Il s’agit d’un développement bienvenu», a déclaré le ministre nigérian des Affaires étrangère, Goeffrey Onyeama.
«Le Maroc est un pays important», a souligné le responsable, ajoutant qu’«il n’est pas dans l’intérêt ni de l’Union Africaine ni celui du Maroc que le Royaume reste en-dehors de l’organisation continentale».
Le Maroc, un pays qui a atteint un niveau élevé de développement économique, a une grande contribution à apporter aux efforts de développement dans le continent, a-t-il dit. Sa Majesté le Roi Mohammed VI est arrivé jeudi soir à Abuja, pour une visite officielle au Nigeria, troisième étape d’une tournée royale qui a conduit également le Souverain en Ethiopie et à Madagascar.
LNT avec Map

POUR ALLER PLUS LOIN

l’article apparu sur LTN Maroc

original article sur LTN Maroc

Articles similaires