Le Maroc réélu pour un nouveau mandat au sein du Conseil exécutif de l’OIAC – La Nouvelle Tribune

PARTAGER Le Maroc réélu pour un nouveau mandat au sein du Conseil exécutif de l’OIAC
Les États Parties à la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques, réunis à La Haye, à l’occasion de leur 21 ème Conférence ont réélu, jeudi à l’unanimité, le Maroc pour un nouveau mandat de deux ans au sein du Conseil Exécutif de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC).
Le Maroc, le Ghana, le Soudan et le Cameroun ont été élus pour siéger au Conseil au nom du Groupe Africain pour la période allant de mai 2017 à mai 2019.
Les membres du Groupe Africain ont accueilli favorablement la candidature du Maroc et ont rappelé que son élection témoigne de son dynamisme au sein du Conseil et au sein de son Groupe régional, apprend-on auprès de la délégation marocaine à cette conférence.
Il a été souligné également que le Maroc joue un rôle important dans tous les dossiers liés au désarmement et que son élection confortera son dynamisme dans ce domaine.
Le Maroc a siégé au Conseil, depuis sa mise en place en 1997, durant 19 ans.
Cette nouvelle réélection témoigne de la confiance dont jouit le Royaume au sein de sa famille africaine et de la place primordiale qu’occupe l’Afrique dans la politique étrangère du Maroc ainsi que son engagement constant à défendre les intérêts africains dans toutes les instances internationales, estime-t-on de même source.
Selon les dispositions de l’Article VIII de la Convention sur l’Interdiction des Armes chimiques, le Conseil Exécutif se compose de 41 membres. Chaque Etat Partie a le droit de siéger au Conseil Exécutif suivant le principe de la rotation géographique.
Le Groupe Africain est représenté par 9 membres au sein du Conseil. Les membres africains du Conseil sont élus par la Conférence des Etats Parties pour deux ans dans le respect d’une répartition géographique équitable entre les cinq sous régions africaines, en tenant compte de l’importance de l’industrie chimique et des intérêts politiques et de sécurité.
LNT avec MAP

POUR ALLER PLUS LOIN

l’article apparu sur LTN Maroc

original article sur LTN Maroc

Articles similaires