Le temps béni de la mondialisation, c’est fini!

Wilfried Verstrate, président du directoire du groupe Euler Hermes: «Nous considérons que le Maroc présente un niveau de risque faible. Sa solidité structurelle provient de ses grands équilibres macroéconomiques» (Ph. E.H.)

l’article apparu sur l’economiste Maroc

original article sur l’economiste Maroc

Articles similaires