Attentat d’Istanbul: qu’est devenue Nassima Raji, une victime marocaine?

Après 2 opérations, les médecins ont rendu leur verdict quant à la Marocaine Nassima Raji, qui a reçu une balle à la tête dans l’attentat du nouvel an.

La Marocaine Nassima Raji, blessée grièvement dans la fusillade qui a fait 39 victimes dans une discothèque d’Istanbul, le jour de l’an, serait rentrée au Maroc le mercredi 11 janvier, nous apprend Le360. Après 11 jours d’hospitalisation et 2 opérations, les médecins ont délivré une attestation de sortie à la jeune femme qui a reçu une balle à la tête lors de l’attaque. «Elle est hors de danger et son état de santé évolue d’une manière satisfaisante», assure le confrère, qui cite des sources informées sur place.

Selon les mêmes sources, les médecins ont assuré le 10 janvier que Nassima est «consciente, respire librement, se nourrit et parle de temps à autre». Ils étaient également confiants que des séances de rééducation et un traitement médical permettront à la Marocaine de guérir de la paralysie artificielle qui touche son côté droit. « Elle peut maintenant suivre ce traitement au Maroc et reprendre une vie que nous espérons normale », ont-ils ajouté.En compagnie de sa sœur jumelle Nassma, de son frère et de sa mère, Nassima devait prendre un vol de la RAM qui arriverait à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca à 19H00.

l’article apparu sur H24info Maroc

original article sur H24info Maroc