BENKIRANE SIGNE SA LETTRE DE DEMISSION? | Actu-Maroc

Il n’a plus d’autre choix, sa décision est prise et il ne reviendra pas dessus, le chef du gouvernement désigné, Abdelilah Benkirane, s’apprête à  déclarer officiellement forfait et présenter sa démission au roi après 3 mois de tractations infructueuses.

Il devait le faire hier à Marrakech après le conseil des ministres, mais il a préféré s’accorder quelques heures de réflexion supplémentaires, la nuit portant conseil.

En tout état de cause, il s’est pris à son propre piège pour avoir voulu, par méfiance à l’égard de ses partenaires, s’assurer une majorité parlementaire et un gouvernement faits sur mesure, selon sa guise, en misant sur les divisions de la classe politique et en voulant montrer une autorité sur le cours des choses qu’il est bien loin d’avoir. Car à malin, malin et demi et Benkirane s’est pris les pieds dans le tapis qu’il a lui-même déroulé.

Sans plus attendre et dans une expérience inédite dans l’histoire du Maroc, le parlement s’apprête à entamer ses travaux et mettre sur pied une commission pour valider le texte du retour du royaume comme le veut la constitution, sans attendre que le chef du gouvernement désigné ne vienne ni présenter son équipe, ni son programme, encore moins sa majorité au parlement. Un vrai cas de figure, qui à lui seul, vaudrait bien plusieurs thèses d’état pour montrer le degré de déliquescence de la chose politique et sa décrédibilisation.
Commentaires

l’article apparu sur Maroc Actu

original article sur Maroc Actu