GAO : Le PDES et le RPM se disputent le fauteuil de maire

L’élection communale a été une lutte entre le PDES, parti de Sadou Diallo le maire sortant, et le RPM, parti au pouvoir dans la cité des Askias. Les deux formations politiques ont eu chacune onze conseillers. Mais le RPM semble avoir le plus grand nombre de suffrages.Selon les dires du secrétaire général adjoint du RPM, Mohamed Hamadi Assaliha, le nouveau maire de la Commune urbaine de Gao est le candidat du RPM, Daka Boubacar dit Vieux.Il dit se baser sur la loi de 2007, qui veut que la mise en place du maire soit gérée par le Code électoral et qu’en cas d’égalité, la liste ayant obtenu le plus grand nombre suffrages obtient le poste de maire. De ce fait, M. Boubacar s’est imposé en suffrages avec un nombre de 5080 contre 4836 voix pour le PDES.Mais à entendre le secrétaire général du PDES, Boubacar Djibrilla Touré, « ces résultats ne sont pas des résultats des urnes ». M. Touré affirme que plus de quatre ministres du RPM « sont venus la veille des élections avec des mallettes pleines d’argent pour influencer les électeurs. Mais, nous croyons en la justice malienne pour établir la vérité ».M. Touré affirme détenir des preuves que des « présidents de bureaux de vote ont été influencés, menacés et corrompus par le RPM et ses ministres pour favoriser le parti au pouvoir ». Des partisans du maire sortant racontent que Sadou Diallo entend créer « une nouvelle rébellion si la vérité des urnes n’est pas rétablie ».Ce coup dur infligé au PDES dans son fief par le RPM a totalement déstabilisé le parti du maire sortant. Une semaine après le vote, les populations ignorent encore qui est leur nouveau maire. Elles sont dans l’attente des résultats finaux et officiels.Djibrilla TouréCorrespondant à Gao

l’article apparu sur Les echo Mali

original article sur Les echo Mali

Articles similaires