Can 2017 : Aucune véritable métamorphose de Libreville ! – Gaboneco

Dans l’attente silencieuse de l’ouverture de la 31e Coupe d’Afrique des Nations de football (Can), Libreville attend le jour-j à savoir le 14 janvier courant. Outre le pavoisement de certaines artères, rein de bien nouveau ! A quelques jours voire heures, Libreville demeure égale à elle-même. Les infrastructures notamment les voies de communications urbaines pour la plupart vieillissantes non pas eu droit à une cure de jouvence. A cela s’ajoute l’absence de monuments érigés pour la circonstance. Seuls quelques vestiges de la Can 2012 co-organisée par le Gabon et la Guinée-Equatoriale participent à améliorer le visage de la capitale. A part l’embellissement de quelques grands axes comme le boulevard et un semblant de peinture sur les bornes de voies urbaines dans les quartiers populaires rien de nouveau sous le soleil. En 2012, à pareille période, la ville avait fait peau neuve. Des petits efforts avaient été consentis.

l’article apparu sur Gabon eco

original article sur Gabon Eco