Mabri et Gnamien limogés en Côte-d’Ivoire pour « indiscipline » et « désaccord » avec les « houphouétistes » (officiel)

Par Christelle Assemene
Les ministres ivoiriens des Affaires étrangères, Albert Mabri Toikeusse et de l’Habitat, Gnamien Konan ont été limogés vendredi du gouvernement à cause d’un « désaccord » avec le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), a déclaré mercredi à Abidjan, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné à l’issue d’un Conseil des ministres.

« Il y a eu un désaccord (…) au sein de la coalition » et le chef de l’Etat « qui a la prérogative » du limogeage a pris une décision, a affirmé M. Koné expliquant que « le RHDP est (une mouvance) dans laquelle il doit avoir de la discipline ».
Le vendredi 25 novembre , les ex-ministres de l’Habitat, Gnamien Konan, par ailleurs président de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI) et Albert Mabri Toikeusse, des Affaires étrangères, leader de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), ont été sortis du gouvernement après que la Commission électorale indépendante (CEI) a rendu publique la liste des candidats retenus pour les législatives du 18 décembre.
Sur cette liste, figurent des candidats de l’UPCI et ceux de l’UDPCI en compétition avec des représentants du RHDP, la coalition dont ils sont issus.
CAS
Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook Commentaires

l’article apparu sur connection ivoirienne

original article sur connection ivoirienne

Articles similaires