Fausse alerte et rumeurs en Côte-d’Ivoire: Aucune attaque à Grabo

Le maire de Grabo (Sud-ouest), Martin Takouo Dougboyou, dément les rumeurs largement distillée ces derniers jours via les réseaux sociaux, faisant état d’une attaque qu’aurait subi sa localité.
Il s’agit d’« une fausse alerte », a confié à l’AIP, mercredi, M. Dougboyou. Ces rumeurs, a-t-il dit, ont donné lieu à des interprétations erronées, certainement fondées sur la « triste expérience » de la ville, qui a été, par le passé, visée à plusieurs reprises par des assaillants.

Le maire de Grabo a rassuré quant à la situation sécuritaire dans sa circonscription, relevant notamment le fait que « le trafic routier et les activités économiques dans cette partie de la côte d’ivoire située sur l’axe Tabou-Taï n’ont jamais été interrompus depuis plusieurs mois ».
Le gouvernement réagissant, mercredi, avait qualifié la dernière actualité à Grabo de « non événement », signale-t-on.
« Ce n’est pas un événement suffisamment important pour qu’on s’y attarde », avait traduit son porte-parole, Bruno Nabagné Koné, expliquant qu’ »Il s’agit de coups de feu qui ont été entendus comme on en entend souvent et partout », qui n’ont occasionné aucune perte en vie humaine ou de dégâts matériels.
Une rumeur faisant état d’une violente attaque survenue dans la ville située dans le sud-ouest ivoirien, non loin de la frontière avec le Libérie, a abondamment circulé sur la toile. Un bilan de plusieurs dizaines de morts avait même été avancé.
AIP

Commentaires Facebook Commentaires

l’article apparu sur connection ivoirienne

original article sur connection ivoirienne

Articles similaires