Côte-d’Ivoire: Le boycott est un “investissement pour l’avenir’’, répond la tendance Sangaré du FPI aux critiques

Par Serge Alain Koffi
La tendance du Front populaire ivoirien (FPI, ex-parti présidentiel) conduite par Aboudramane Sangaré, a affirmé jeudi que son boycott des élections législatives du 18 décembre lui sert d’“investissement pour l’avenir’’, se réjouissant que “le peuple y adhère de plus en plus massivement’’.
“Nos boycotts nous servent comme investissements pour l’avenir parce que si nous trahissons les Ivoiriens aujourd’hui, ils ne viendront pas à notre rencontre demain’’, a déclaré en substance le porte-parole de cette tendance du FPI, Boubacar Koné, lors d’une conférence de presse au domicile de Michel Gbagbo, le fils de l’ex-chef de l’Etat.

Face aux journalistes pour expliquer les raisons pour lesquelles le FPI tendance Sangaré a déjà annoncé qu’il boycotterait le scrutin, M. Koné indiqué d’entrée que “la non-participation aux prochaines législatives répond à une obligation de cohérence’’.
Aussi, a-t-il pointé un système électoral “pervers et corrompu’’ dans lequel “les résultats sont toujours décidés avant le déroulement du scrutin’’.
“Le FPI se refuse de participer à n’importe quelle élection pour servir de faire valoir à un régime à la recherche d’une impossible légitimité’’, a-t-il poursuivi.
Le FPI tendance Sangaré s’était allié à d’autres partis politiques de l’opposition pour s’opposer à l’adoption de la nouvelle constitution. Certaines de ces formations politiques ont depuis annoncé leur participation aux élections législatives.
Selon M. Koné, cela ne saurait être compris comme des dissensions dans le Front du refus. “Il n’existe pas d’alliance ad vitam (…) Nous n’étions pas dans le front du refus pour les législatives (…) ceux qui y vont aux législatives ont leur propres raisons’’, a-t-il précisé.
Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook Commentaires

l’article apparu sur connection ivoirienne

original article sur connection ivoirienne

Articles similaires