UPC: le BPN affine sa stratégie politique et met deux militants à la porte | FasoZine.com

Le Bureau politique national de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) s’est réuni en session ordinaire le samedi 17 décembre 2016 à Ouagadougou. Selon ce communiqué, cette deuxième rencontre ordinaire de l’année a permis aux membres du BPN d’échanger sur une dizaine de points inscrits à l’ordre du jour, dont les principaux ont porté sur la vie du parti et la situation sociopolitique nationale.
«Avant le début des discutions, le Président du parti, Monsieur Zéphirin DIABRE, a demandé l’observation d’une minute de silence à la mémoire des soldats tombés à Nassoumbou lors de la récente attaque terroriste. Au cours des travaux, le Secrétaire général national, le Camarade Adama SOSSO, a présenté un rapport sur les activités du Secrétariat exécutif national et donné des informations sur la vie et le fonctionnement du parti.
Les membres ont également eu droit à une analyse diagnostique  de la situation politique nationale faite par l’un des conseillers du Président du parti. D’autres rapports relatifs au bilan moral et financier du parti, aux activités des unions des jeunes, des femmes, ainsi que du groupe parlementaire ont été présentés aux membres.
Les camarades ont aussi échangé sur la stratégie de dynamisation des actions du parti pour le rendre plus efficace sur le terrain. Ils ont appelé les différents secrétariats à plus de productivité et de réactivité face aux préoccupations sociales concernant leurs domaines de compétence.
Deux militants exclus
A la fin des discutions, les participants ont entériné la nomination des membres de la Commission de conciliation et d’Arbitrage  (CCA) du parti et procédé à l’exclusion de deux membres pour fautes graves. Il s’agit de Monsieur TRAORE Tahirou, précédemment Secrétaire général de la Section provinciale de la Léraba, pour avoir battu campagne pour le compte d’un autre parti lors des élections municipales; et de Monsieur KABORE Tambi François, Secrétaire national chargé des Etudes, de la Prospective et de Coordination des Commissions spécialisées, qui a créé un nouveau parti politique dont il est le Président, à savoir le Parti du Peuple Républicain (PPR).
Débutée à neuf (09) heures, la réunion a pris fin à dix-huit (18) heures dans une ambiance de sérénité et de ferme engagement pour dynamiser davantage les actions du parti. »
Le Secrétariat national à l’Information et à la Communication de l’UPC

l’article apparu sur Fasozine

original article sur Fasozine