FASB : Un dossier brûlant sur le bureau de Ould Ali – Sports

La gestion de la Fédération algérienne des sports de boules (FASB) est contestée par de nombreux membres de l’assemblée générale qui ont pris soin d’alerter le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) qui, comme à son habitude, n’a pas fait montre de célérité pour contrôler et vérifier les informations communiquées par les personnes qui ont attiré l’attention du ministre sur des faits qu’ils qualifient de «graves».

Il y a presque un an, le 23 février 2016, une correspondance ayant pour objet le «détournement de deniers publics» a été remise à l’inspecteur général du MJS avec des informations détaillées sur trois points précis : les sorties répétées (8) du président de la FASB à l’étranger avec tout ce qui en découle sur le plan financier ; le nombre de stages de regroupement (31) qui dépasse la norme et enfin le coût des stages qui grève la trésorerie de la FASB. Cette première correspondance est restée sans suite.

Cela n’a pas découragé pour autant ses initiateurs à relancer l’inspecteur général du MJS le 9 mars puis le 4 avril 2016 sur ce qu’ils ont qualifié de «calendrier douteux des compétitions» avec en filigrane les dépenses onéreuses occasionnées par le nombre élevé des stages (7 millions de dinars) et la facture d’achat de boules pour 4 millions de dinars. Un membre de l’assemblée générale, S. S., qui a été membre du bureau fédéral et a présidé une ligue durant deux mandats, a indiqué dans une lettre adressée au ministre de tutelle, El Hadi Ould Ali, en date du 16 octobre 2016 : «J’ai dénoncé en assemblée générale un détournement de grande ampleur de 3,7 milliards de centimes dépensés en une seule saison…»

Par ailleurs, dans les documents transmis au MJS, il est mentionné «plusieurs anomalies concernant le nombre de personnes ayant pris part aux stages (athlètes, encadrement) ainsi que les journées de stage». «Le dossier est sur le bureau du ministre et on attend de voir ce qu’il va faire dans cette affaire que personne ne pourra étouffer», indique une source proche du dossier. Affaire à suivre.
 

l’article apparu sur alwatan dz

original article sur alwatan dz